de superimmo.com

Votre magazine en ligne d’information sur l’immobilier

Mag

L'essentiel à savoir sur l'assurance emprunteur

publié le 26 avril 2019

Pour souscrire un prêt immobilier, il vous faut être assuré personnellement. C'est l'objectif de l'assurance emprunteur, qui représente un coût non négligeable à ajouter à votre crédit. Retour sur cet indispensable de l'achat immobilier.

Les risques couverts par l'assurance emprunteur

L'assurance emprunteur n'est pas obligatoire, mais elle est quasi systématiquement demandée par la banque prêteuse. Elle a pour but de garantir le remboursement du prêt, en cas d'accident de la vie.

Elle couvre les risques de : 

  • décès ou perte totale et irréversible d'autonomie (Ptia),
  • invalidité/incapacité de travail;
  • perte d'emploi. Si vous vous retrouvez au chômage, cete garantie peut prendre en charge les remboursements du prêt sous conditions, en intégralité ou en partie.
À noter
SI vous empruntez à deux, chacun de vous devra  être couvert par l'assurance emprunteur.

Auprès de qui la souscrire ?

2 choix s'offrent à vous :

  • soit choisir l'assurance de groupe proposée par la banque qui vous fournit le crédit immobilier
  • soit trouver une assurance individuelle moins chère que celle de votre banque. Les garanties doivent être au moins égales à celles proposées par votre banque, mais en dehors de cette condition, rien ne vous empêche d'aller voir ailleurs ! Vous pourriez faire de substancielles économies.

Quand et comment résilier son assurance emprunteur

Chaque année, vous pouvez changer de contrat d'assurance, si vous trouvez moins cher ailleurs pour les mêmes garanties. Ce ce qu'on appel la délégation d'assurance.

Ainsi l'amendement Bourquin de janvier 2018 vous donne la possibilité de résilier votre contrat, à chaque date anniversaire. Pour cela il faudra présenter à votre assureur un autre contrat d'assurance comportant des garanties au moins équivalentes à votre contrat en cours, et ce au moins un mois avant l'échéance annuelle.

Pour trouver votre nouveau contrat, mieux vaut vous y prendre plusieurs mois à l'avance, et consulter plusieurs assureurs pour les mettre en concurrence. Vous pouvez aussi faire appel à un courtier.

Son prix ?

L’assurance emprunteur fait partie des frais annexe. Son coût non négligeable est à intégrer à vos calculs de financement. Les assureurs le présentent sous forme de cotisation mensuelle, de pourcentage du capital emprunté, ou de pourcentage du montant restant dû.

Une information de l’emprunteur plus claire

Au moment de la simulation du prêt, l'organisme prêteur doit vous remettre une fiche d’information sur l’assurance qu’elle propose. Ce document indique les risques garantis, le coût de l’assurance avec le taux annuel effectif de l’assurance (TAEA), le montant total de l’assurance, le détail des paiements échelonnés. Il a pour fonction de vous permettre de comparer avec d’autres contrats, alors ne vous en privez pas.

À lire également

Revue de l'immo #13 du 20 avril 2019 Revue immo publié le 20 avril 2019

Que s'est-il passé sur le web dans le monde de l'immobilier cette semaine ? Les critiques de l'Onu sur la politique du logement à la française, la pollution de l'air intérieur, les villes les plus rentables pour un investissement locatif, vous saurez tout. Et cette semaine, un focus sur la mise à disposition...

Lire l'article
Revue de l'immo #11 du 13 avril 2019 Revue immo publié le 13 avril 2019

Que s'est-il passé sur le web dans le monde de l'immobilier cette semaine ? Recul de la réforme des Apl, maisons imprimées en béton, baisse de moral des acquéreurs immobiliers, on fait le point sur les sujets de la semaine.

Lire l'article