de superimmo.com

Votre magazine en ligne d’information sur l’immobilier

Mag

Télétravailleur : nos conseils pour bien choisir son logement

publié le 02 novembre 2020

Flexibilité, gain de temps, le télétravail séduit par ses nombreux avantages. Covid-19 oblige, il est devenu pour certain une obligation plutôt qu'un choix. Beaucoup l'expérimentent durant cette crise sanitaire : travailler chez soi peut rapidement devenir un calvaire si le logement n'est pas adapté. Voici quelques conseils pour vous aider à trouver un nid douillet où allier travail et détente.

Un lieu adapté à la fréquence du télétravail

Vous travaillez chez vous tous les jours ? Si vous avez toujours rêvé d'habiter à la campagne, en bord de mer ou dans un chalet à la montagne, plus rien ne vous en empêche. Vous avez carte blanche pour choisir l'endroit où se situe votre logement… enfin presque. Attention tout de même aux zones blanches ! Les visioconférences hachées, c'est la galère.

La question des temps de trajet, elle, ne se pose plus. Finis les embouteillages ! Pour rejoindre votre bureau, il vous suffit d'ouvrir une porte, ou tout au plus, de monter les escaliers. Eh oui, vous allez pouvoir grappiller quelques minutes supplémentaires sur l'oreiller !

Vous télé travaillez un ou plusieurs jours par semaine ? Votre logement ne doit pas forcément se situer à proximité de votre lieu de travail… mais ne doit pas en être trop éloigné non plus. Pensez au temps de transport maximum que vous êtes prêt(e) à supporter les jours où vous devez vous rendre au bureau. 

Surface et pièces : prêter attention à l'espace et la configuration des lieux

Quand on travaille chez soi, la frontière entre vie professionnelle et vie privée est parfois floue. L'idéal est bien sûr de pouvoir disposer d'un vrai bureau. S'il n'est pas possible de prévoir une pièce uniquement dédiée au travail, un espace aménagé peut parfaitement faire l'affaire.

Pensez-y au moment de visiter les lieux ! Si le logement dispose d'une pièce spacieuse, chambre, salon ou salle à manger, vous pourrez facilement y installer un coin bureau sans perdre en confort. Pour délimiter l'espace, vous pouvez par exemple utiliser des paravents. Ils isolent une partie de la pièce tout en s'intégrant parfaitement à la décoration intérieure. Mais c'est loin d'être une obligation !

L'essentiel est de ne pas mélanger affaires privées et professionnelles. Vous l'avez compris, on oublie la table à manger polyvalente, sous peine de retrouver ses dossiers maculés de restes de nourriture.

Luminosité, isolation : les autres critères à prendre en compte

Au bureau, vous avez tout de même la belle vie ! Vous travaillez dans une pièce lumineuse et bien chauffée en hiver. Quant aux factures de chauffage, vous n'en voyez même pas la couleur puisqu'elles parviennent directement à votre employeur.

Pour retrouver une qualité de vie similaire à la maison, il va falloir choisir un logement bien orienté et parfaitement isolé. Idéalement, la pièce où vous avez l'intention de travailler doit être baignée de lumière naturelle. De quoi booster votre productivité et votre moral ! Pour éviter les mauvaises surprises au moment de recevoir la facture d'énergie, oubliez les passoires thermiques. Et pourquoi pas un logement neuf ? C'est l'assurance de bénéficier d'une isolation thermique et phonique optimales. Des arguments de poids pour répondre aux besoins du télétravailleur ! 

L'engouement pour le télétravail va-t-il bouleverser le marché immobilier ? Plus de vert, plus d'espace, la fuite des villes au profit des campagnes semble en tout cas déjà bien amorcée.

À lire également

Revue de l'immo #71 du 24 octobre 2020 Revue immo publié le 24 octobre 2020

Cette semaine dans la Revue de l'immo, les conditions de prêt des banques passées au crible, l'offre MaPrimeRénov pour les copro, la baisse du stock de logements anciens s'accentue et la taxe foncière qui ne cesse de grimper.

Lire l'article