de superimmo.com

Votre magazine en ligne d’information sur l’immobilier

Mag

Revue de l'immo #68 du 3 octobre 2020

publié le 03 octobre 2020

Cette semaine dans la Revue de l'immo, les bailleurs de locations touristiques doivent en vitesse se réinventer, les prix baissent dans certaines grandes villes dont Paris, jusqu'à 90 % du montant des travaux de rénovation remboursés par l'État avec MaPrimeRénov, halte aux arnaques à la recherche immobilière.

Lueur d'espoir pour les emprunteurs modestes ?

Le rehaussement du taux d'usure pourrait être une bonne nouvelle pour certains ménages au taux d'endettement limite, leur permettant de débloquer leur dossier de prêt. 

Le blues des bailleurs de locations touristiques

Alors que la crise sanitaire éloigne les touristes, les locations touristiques doivent trouver des parades dans l'immédiat et parfois sur le long terme. Beaucoup de bailleurs ont retiré leurs annonces des plateformes type Airbnb et se tournent vers la location meublée (bail de 1 an minimum, 9 mois pour les étudiants).

Des baisses de prix dans les grandes villes

Les prix parisiens sont retombés ce mois-ci à 10 540 €/m2. Ils fléchissent aussi dans plusieurs grandes villes comme Bordeaux, Montpellier ou Nice tandis qu'ils augmentent à Nantes, Rennes et Strasbourg. Les villes moyennes tirent leur épingle du jeu grâce à leurs prix maîtrisés, des perspectives d'emploi et une bonne accessibilité, de même que la banlieue parisienne.

Île-de-France : la construction de HLM en crise

La construction de logements sociaux est sous tension en Île-de-France. En 2020, les agréments pour la production de HLM devraient être en dessous de 28 500 (leur nombre de 2019), bien loin de l'objectif de 37 000 qui permettrait de répondre à la demande. 750 000 ménages sont en attente d'un logement social dans la région, un chiffre en augmentation.

Arnaques à la recherche immobilière : la grande classique

On ne le répétera apparemment jamais assez, il n'y a pas lieu de payer avant ou pendant une visite immobilière. Même en zone tendue, même si vous cherchez désespérement depuis des mois. Sinon, c'est une arnaque.

Jusqu'à 90 % du montant des travaux couvert par MaPrimeRénov

On en sait plus sur le dispositif d'aide à la rénovation, actif depuis le 1er octobre. « Pour les foyers les plus modestes, l'aide peut aller jusqu'à 90 % du devis, puis elle descend à 75 %, 60 % et à 40 % pour les ménages les plus aisés » indique la ministre du Logement Emmanuelle Wargon dans une interview.

Les nouvelles règles du jeu de l'investissement

Alors que l'immobilier reste dans le flou avec la pandémie, l'investissement immobilier doit lui aussi se redessiner. Avec la baisse de la demande de location touristique et un marché saturé par les locations meublées, c'est le moment de penser à la location nue.

Le vent souffle, la cour de Cassation passe

Les installations réglementaires d'éoliennes ne constituent pas un trouble anormal et ne justifient pas une indemnisation des propriétaires voisins, même si leur bien a perdu de sa valeur, selon un arrêt de la cour de Cassation.

À lire également