de superimmo.com

Votre magazine en ligne d’information sur l’immobilier

Mag

Revue de l'immo #67 du 26 septembre 2020

publié le 26 septembre 2020

Cette semaine dans le Revue de l'immo, où en sont les prix dans 500 villes, les naufragés du Covid 19, une victoire pour Paris face à Airbnb et la douche à l'italienne pour tous.

Les prix dans 500 villes de France

Le rebond d'activité du mois de juin à fait place à plus de calme en septembre. Dans les grandes villes, certains anticipent même une stabilisation, voire une baisse des prix. Les acheteurs, eux, privilégient les biens avec un extérieur, quitte à tenter de négocier. Le tableau des prix par ville ici.

Les petites villes à moins de 1500 €/m2

Blois, Quimper, Montauban, Évreux... autant de villes où le prix d'achat au m2 des appartements ne dépasse pas 1500 €, selon les chiffres des Notaires de France. Ces quelques 130 villes moyennes font partie du dispositif Action Cœur de ville qui entend revitaliser les centres-villes grâce à un avantage fiscal.

Les projets immobiliers, victimes collatérales du Covid

Licenciement due à la crise, rejet de la demande de prêt, instruction de permis de construire remis au calendes grecques, les aléas qui viennent mettre à l'arrêt les projets immobiliers sont nombreux depuis le confinement. Pour certains, c'est un rêve immobilier qui s'envole.

Paris 1 - Airbnb 0 

C'est une première victoire pour Paris, qui intéresse nombre de villes touristiques européennes. La Cour de justice de l’Union européenne vient de confirmer la légalité de la loi française sur les locations touristiques de courte durée, dans une affaire qui oppose la ville de Paris à 2 loueurs en meublés touristiques. À Paris et dans les villes de plus de 200 000 habitants, la location touristique est soumise à une autorisation préalable et la location est encadrée.

Les galériens du crédit

Les personnes travaillant dans les secteurs touchés par la crise liée au Covid (événementiel, tourisme, transports...) sont toujours plus nombreuses à se voir opposer des refus de prêt par les banques.

À l'italienne ou rien, les douches en 2021

À partir du 1er janvier, les appartements en rez-de-chaussée et les maisons neuves seront construits par défaut avec un type de douche bien spécifique, la douche à l'italienne. Cette douche de plain-pied équipera ensuite dès juillet 2021 les appartements en étage. Le but est de rendre la salle d'eau plus accessible pour les personnes à mobilité réduite.

Les logements énergivores se vendent jusqu'à - 19 % moins cher

L'étiquette énergie d'un logement à un impact sur le prix de vente du bien, selon une étude des Notaires de France. Côté maisons, la décote peut atteindre -19 % pour les passoires thermiques notées F et G. À l'inverse, les maisons les mieux isolés (classés A et B) peuvent se vendre de 5 à 11 % plus cher. L'étiquette a toutefois un impact moins important dans les zones tendues où la demande de logements est importante.

Vivre dans un moulin ou une ancienne église, une tendance qui se développe

Le marché des biens atypiques, comme l'ancien moulin strasbourgeois de ce reportage, se développe. On voit ainsi arriver sur le marché d'anciennes abbayes ou églises, des usines, etc. Des ventes peu nombreuses, qui intéressent les fans de rénovation disposant d'un portefeuille bien garni.

À lire également