de superimmo.com

Votre magazine en ligne d’information sur l’immobilier

Mag

Revue de l'immo #4 du 23 février 2019

publié le 23 février 2019

Que s'est-il passé sur le web dans le monde de l'immobilier la semaine écoulée ? Faisons un rapide tour d'horizon des sujets qui ont fait parler d'eux, et un zoom sur les nouveautés dans le logement social et intermédiaire.

En bref

Pigeonnés

Une soixantaine de joueurs de football professionnels voulant défiscaliser ont été victimes d’une escroquerie immobilière sur plusieurs années, pour un montant pouvant dépasser les 100 millions d’euros. Les dispositifs qui ont été utilisés dans les magouilles sont pour autant légaux, bien que risqués si mal employés. Pour en savoir plus sur ces derniers (l'investissement dans un monument historique avec la loi Malraux, la location meublée non professionnelle en résidence service - Lmnp), c'est par ici.

Kapla

9 semaines, c’est le temps qu’il a fallu pour construire la structure d'un immeuble de 9 étages… en bois ! À la place d'un ancien établissement de bains-douches dans le 15ème à Paris, le site accueillera des espaces de coworking et des appartements en colocation.

- 30 % de PTZ accordés en 2018

Le zonage du prêt à taux zéro (PTZ) dans le neuf a changé en 2018 pour le réserver aux zones dites tendues où la demande en logements est très importante (région parisienne, grandes villes...). La mesure a de fait exclu de nombreuses zones de cette aide à l'achat, très utile aux primo-accédants. Résultat, le nombre de bénéficiaires a baissé de 30 %, et le montant des prêts accordés de 10 %.

L'élu marseillais qui louait un local à vélo comme studio

L’adjoint au maire de Marseille en charge du patrimoine et des monuments historiques loue un garage à deux roues, transformé in extremis en habitation par le maire Jean-Claude Gaudin, en tant que studio. Les champignons qui ont recouvert les murs en quelques mois ? C'est la faute à la locataire qui n'aère pas !

Les taux de crédit toujours bas

Les taux immobiliers sont toujours à des plus bas historiques et ils devraient encore le rester quelques mois, mais les taux réels corrigés avec l'inflation redeviennent positifs. Malgré tout, emprunter aujourd'hui reste très avantageux et les banques se disputent les meilleurs dossiers.

Fête des voisins... ou pas

Les procédures judiciaires pour charges de copropriétés impayées ont augmenté de 29 % en 10 ans. En parallèle, les charges elles-mêmes ont grimpé de 40 %...

Quelles aides pour rénover son logement ?

Le Moniteur fait le point sur les aides à la rénovation en 2019 : CITE, chèque économie énergie, éco-PTZ, etc.

Bye la traditionnelle commission, ces agences immobilières cassent les prix sur internet

Depuis 2 ans, plusieurs agences proposent leurs services sur internet moyennant un tarif fixe, ne dépassant pas 3000 €. Pas d'agence physique, des procédures automatisées pour réduire les coûts, les visites parfois déléguées aux propriétaires, ces nouveaux venus bousculent le marché. Le système marchera ? marchera pas ? Ce sont les clients qui le diront.

Zoom sur les nouveautés côté logement social 

Rennes possède le terrain, à vous la maison

La métropole de Rennes expérimente le bail réel solidaire : elle achète le terrain, avant de le louer pour 99 ans à des acquéreurs qui deviennent propriétaires du bâti, mais pas du terrain. Un achat immobilier divisé presque par deux pour les propriétaires, qui doivent être éligibles au PTZ (donc avec des revenus plafonnés). La revente est encadrée pour éviter de faire une juteuse plus-value sur le dos de la collectivité. Et ça marche, les dossiers de candidats affluent.

Le logement intermédiaire progresse, mais au fait, kesseussé ?

De plus en plus de logements dits intermédiaires sortent de terre, à l'initiative d'investisseurs institutionnels. Depuis 2014, ils viennent combler un vide pour les ménages trop riches pour le logement social, mais trop justes pour se loger convenablement dans le secteur privé. Les tarifs de location de ces logements sont inférieurs de 15 à 20 % aux locations du privé. Les revenus des locataires doivent rentrer sous les plafonds (56 000 € annuels pour un couple en Île-de-France par exemple). Plusieurs sociétés se sont lancées sur ce marché comme IN'LI (filiale d'Action Logement), la Foncière Procivis ou CDC Habitat (filiale de la Caisse des Dépôts). Reste à mieux faire connaître ce type de logement afin qu'il trouve son public.

Une nouvelle solution pour devenir propriétaire de son logement social

Action Logement et le ministre du Logement viennent d'annoncer la création de l'Opérateur national de vente HLM (ONV). Après le rachat de l'immeuble auprès du bailleur social, l'ONV aura pour mission d'accompagner les locataires HLM à accéder à la propriété de leur logement, avant, pendant et après la vente. La vente des immeubles doit permettre aux bailleurs sociaux de rénover leur parc existant et de construire de nouveaux logements. Pour l'heure, 71 bailleurs sociaux se sont déclarés interessés, pour un total de 447 immeubles et 11 000 logements. La création de l'ONV est dans la droite ligne de la restructuration du logement social prévue par la loi Élan.

À lire également