de superimmo.com

Votre magazine en ligne d’information sur l’immobilier

Mag

L’envie d’être propriétaire porte le marché, selon Stéphane Fritz de Guy Hoquet

publié le 14 mai 2019

Le réseau Guy Hoquet compte 550 agences et 3000 collaborateurs dans toute la France. En 2018, il a fait aboutir 28 000 transactions. Stéphane Fritz, son directeur d’exploitation et du développement nous donne sa vision du marché en 2019.

Au cours de ce début 2019, comment évolue le marché ?

Plutôt bien, notre réseau progresse de 13 % en CA et de 2 % en volume, par rapport à 2018.

Quant aux prix, ils peuvent augmenter ponctuellement, mais sont globalement stables.

Quelles différences entre les régions ?

Paris est bien sûr un cas particulier. À Paris, pour 500 000 €, vous pouvez acheter 57 m². Ailleurs, hors de Paris, pour la même somme, vous achetez 100 m² ! Si bien qu’aujourd’hui, comme c’est le cas depuis déjà longtemps pour les classes populaires, les cadres renoncent à acheter à Paris et se replient vers la 1ère ou la 2ème couronne.

Les grandes métropoles et la petite couronne parisienne se situent autour de 3500-4000 €/m². À Bordeaux, l’ouverture de la ligne à grande vitesse a généré une augmentation record. À Lyon aussi, les prix ont bien progressé.

Hors de l’orbite de ces grandes métropoles, on est autour des 2000 €/m².

Pour les investisseurs, le moment est-il pertinent pour acheter ?

Bien sûr, le moment est excellent. À propos d’investisseur, je note un phénomène surprenant : l’arrivée d’investisseurs étrangers : américains, anglais, allemands et autres.    

De nouveaux dispositifs réglementaires sont apparus, qu’en pensez-vous ?

La loi Denormandie semble une excellente chose, sur tous les plans : économique, écologique et sociétal. On devrait en voir les premiers effets rapidement.

Quant au bail mobilité, cela semble aussi un dispositif excellent, mais pour l’instant nous n’avons pas de remontées du terrain.

Au total, pensez-vous que l’année 2019 sera bonne ?

La croissance remonte, on constate une baisse des prélèvements. L’envie d’être propriétaire est toujours là, très présente. Les primo-accédants sont très actifs : tout va bien !

À lire également

Revue de l'immo #14 du 11 mai 2019 Revue immo publié le 11 mai 2019

Cette semaine, la Revue de l'immo revient sur le type de travaux pour lesquels un propriétaire peut demander une participation à son locataire, les villes qui vous aident à financer votre achat, un focus sur la publication de l'ensemble des transactions immobilières par l'État et ce que ça change pour le public.

Lire l'article