de superimmo.com

Votre magazine en ligne d’information sur l’immobilier

Mag

Une très belle année 2019 avec un marché plus tendu sur la fin, selon Aurélie Miribel, Cimm Immobilier

publié le 28 janvier 2020

Cimm Immobilier, créé en 1979, est d'une part une franchise comptant 130 agences immobilières, et d'autre part, un réseau de 70 mandataires. Soit au total autour de 500 collaborateurs. 
Particulièrement présent dans le quart Sud-Est, Cimm Immobilier maille néanmoins tout le territoire. Aurélie Miribel, la Directrice Générale, nous fait un bilan de son année 2019.

Aurélie Miribel, CIMM ImmobilierQu'est-ce qui distingue votre réseau dans ses activités ?

Les spécificités de notre réseau, c'est d'abord que les mandats consentis par nos clients sont quasi à 100 % en exclusivité, ce qui offre un meilleur taux de conversion et de satisfaction client. Nous préférons la qualité à la quantité.

Par ailleurs, nos agents commerciaux peuvent développer un parc de Gestion locative, comme les agences, ce qui génère pour eux des revenus récurrents.

Qu'est-ce qui caractérise vos prestations auprès des agents de votre réseau ?

Le service, bien sûr. Nous mettons beaucoup l'accent sur la formation : tous les matins une personne du siège anime une visio-conférence. C'est un suivi quotidien, qui vient renforcer le parcours de formation plus classique avec des stages et une plate-forme de e-learning.

Nous avons aussi une grosse équipe digitale, nous avons d'ailleurs fait un voyage d'étude au Canada, car c'est un pays en avance sur le digital.

Des partenariats ?

Oui, avec le courtier Vousfinancer.com.

Ces réseaux rencontrent un marché qui se porte bien ?

Oui, très bien ! Et nous en profitons : notre activité a progressé de 32 % sur l'année !

Surtout dans les grandes métropoles ?

Non, nous sommes implantés sur tout type de territoire et à nos yeux, le marché se porte bien partout.

Les investisseurs sont très présents dans votre clientèle ?

Ils représentent 28 % des ventes.

Et les prix montent, eux aussi ?

En effet, mais raisonnablement : sur l'année nous avons constaté une progression de 1,4 % pour les appartements, et de 2,2 % pour les maisons.

Et les taux ?

Toujours exceptionnellement bas, mais nous avons constaté quelques timides remontées en fin d'année.
 

À lire également