de superimmo.com

Votre magazine en ligne d’information sur l’immobilier

Mag

Revue de l'immo #45 du 29 février 2020

publié le 29 février 2020

Cette semaine dans la Revue de l'immo, la hausse des prix en province rattrape l'Île-de-France, un studio à 1 million à Paris, les coins de montagne où acheter à prix doux, le coût moyen d'une location pour un bailleur.

La hausse des prix s'accentue en province

Selon une étude Notaires-Insee, les prix des logements anciens étaient en hausse de 3,7 % en 2019. Cette hausse s'accélère en province, pour rejoindre un rythme similaire à celui de l'Île-de-France, ce qui n'était pas le cas avant.

Investir à la montagne à petit prix

Plus au calme, plus proches de la nature et moins chères que les grosses stations alpines, les petites stations du Massif Central, du Jura ou des Vosges accueillent les investisseurs à prix doux.

240 €

C'est le coût moyen de la gestion courante d'une location pour le propriétaire, pour faire face aux dépenses diverses : plomberie, humidité, ameublement, dégât des eaux, etc.

Pas de bulle en Île-de-France et des ventes au top

Ce sont les notaires du Grand Paris qui le disent, en parlant des chiffres de 2019. Au total 176 600 logements ont été vendus, et c'est en grande couronne que le marché est le plus dynamique, tant pour les maisons que les appartements. À Paris, les volumes de ventes sont en baisse à cause d'une pénurie de biens.

Vend studio, prix 1 M

Une annonce d'un studio parisien situé dans le 7ème arrondissement a provoqué un tel tollé que l'agent immobilier qui le vendait l'a retirée. Le prix affiché était de 945 000 € pour 30 m2, soit 31 500 €/m2. L'agent immobilier n'en démord pas : s'il avait fait 100 m2, il le vendait 30 000 € du m ! Avec des si, on pourrait mettre Paris et toutes ses "vues tour Eiffel" en bouteille.

Maison individuelle : les ventes sont reparties en 2019

Après le recul de 2018, les ventes de maisons neuves ont progressé pour atteindre 125 600 unités, à un prix moyen de 177 000 €.

Retour au calme prévu en 2020

Le marché devrait s'assagir, le nombre de transactions reculer et les prix arrêter d'augmenter autant selon une étude du cabinet spécialisé Xerfi.

Qu'est-ce que tu dis ? J'entends rien !

À partir du 1er juin, les vendeurs et bailleurs devront signifier aux futurs acheteurs et locataires si le logement (ou terrain constructible) se situe près d'un aéroport, dans une zone d'exposition au bruit des aérodromes. 15 % des Français sont concernés.

À lire également

Revue de l'immo #46 du 7 mars 2020 Revue immo publié le 07 mars 2020

Cette semaine dans la Revue de l'immo, on se penche sur les villes qui ont vu leur pouvoir d'achat augmenter depuis les dernières municipales de 2014, des idées pour investir en 2020, le revenu moyen qu'un propriétaire tire de sa location à l'année ou encore les solutions pour devenir propriétaire à moindre coût.

Lire l'article