de superimmo.com

Votre magazine en ligne d’information sur l’immobilier

Mag

Où faut-il habiter pour que votre enfant devienne un champion de tennis à Roland-Garros ?

publié le 04 juin 2018

Vous avez les plus grandes ambitions pour votre enfant (et c’est bien normal !) et rêvez de le/la voir briller à Roland-Garros, sans bien savoir par où commencer ? Pour vous aider, nous avons recensé les villes de naissance de tous les joueurs et joueuses français qui se sont qualifiés pour Roland Garros depuis 30 ans. Vous saurez maintenant où aller habiter ! C'est un début ;)

Le sud de la France ou la Roland Garros valley

Est-ce un hasard si les départements du sud de la France ont produit un nombre incroyable de participants à Roland-Garros, quand on sait que dans le sud, il fait beau ? Étant donné que Roland-Garros se joue sur terre battue et à ciel ouvert, je ne pense pas !

Grand pourvoyeur de champions, le Gard a produit pas moins de 6 participants à RG, au premier rang desquels Thierry Champion, justement. Thierry Champion, ¼ de finaliste à Roland en 1990 est natif de Bagnols-sur-Cèze. La ville a d’ailleurs enfanté non pas un, mais bien deux champions (Guillaume Raoux aussi, 2ème tour RG 1995, 1997, 1998, vainqueur de la Coupe Davis en 1996).

Dans les Alpes-Maritimes, 4 joueurs sont allés à RG dont 3 pour la seule ville de Nice : Gilles Simon (1/8 de finale à RG 2011, tournoi de Hambourg 2011), Alizée Cornet (1/8 de finale de RG 2017, Bad Gastein 2011) et Camille Pin.

Marseille est dans la place, avec Sébastien Grosjean (1/2 finale de RG 2001, Masters Paris-Bercy 2001), David Guez et Karine Quentrec (3ème tour à RG en 1989 et 1991).

La Gironde a vu naître 6 joueurs de Roland-Garros, dont 4 pour la seule ville de Bordeaux ! En Haute-Garonne, c’est carrément l’intégralité des 5 joueurs ayant foulé la terre battue de Roland, qui sont originaire de Toulouse.

Le nord de la France, éleveur de champions

Même s’il pleut souvent dans les départements du nord de la France, on peut se débrouiller pour préparer Roland. Par exemple en s’entraînant sur court couvert et en faisant de temps en temps un stage en Espagne, rapport à la terre battue (et au beau temps).

La preuve que ça marche ? Le département du Nord a envoyé 8 joueurs à Roland-Garros, parmi lesquels on peut citer Océane Dodin (2ème tour RG 2017) et Lucas Pouille (1/16ème de finale RG 2017).

Le Pas-de-Calais a produit 4 joueurs ayant participé à Roland-Garros dont Henri (Henriii) Leconte, dont le style flamboyant et le parcours en 1988 à Roland jusqu'en finale ont fait vibrer le Central.

Enfin, que serait Roland-Garros sans le seul, l’unique Français à l’avoir remporté depuis l’ère Open, j’ai nommé Monsieur Yannick Noah ? Yannick (Roland-Garros 1983) est né à Sedan dans les Ardennes. Et toc.

L’Île-de-France, the place to be pour devenir un champion

Soyons sérieux, le 1er pourvoyeur de joueurs au French Open est – quand bien même ça ferait râler la province – Paris. En 30 ans, pas moins de 14 joueurs de Paris ont pu se rendre porte d'Auteuil en métro. Et des bons avec ça ! Gaël Monfils (1/2 finale de RG en 2008) mais aussi Stéphanie Cohen-Aloro, Michaël Llodra, Olivia Sanchez…

Le département voisin des Yvelines a quant à lui envoyé 8 joueurs à Roland. Et là encore, ça va chercher dans l’élite mondiale, avec Amélie Mauresmo (1/4 de finale RG en 2003 et 2004, 2 fois numéro 1 mondiale en 2004 et 2006), Julie Halard ou Arnaud Boetsch.

Les Yvelines sont talonnées par les Hauts-de-Seine, qui ont vu 7 de leurs natifs servir sur la terre battue d’Auteuil. Et le plus connu c’est Cédric ! Cédric Pioline a été en ½ finale à Roland en 1998 contre Corretja après un parcours épique.

Vous avez maintenant les cartes en mains pour décider où vous installer. Pour que le nom de la progéniture s'inscrive un jour sur la Coupe des Mousquetaires ou la Coupe Suzanne Lenglen !

Données : lieu de naissance des joueurs et joueuses français ayant participé à Roland Garros (hors qualifications) depuis 30 ans (1987-2017). 

À lire également